Capitale de l'Andalousie, Séville continue à charmer ses visiteurs depuis le temps où Carmen séduisait Don José devant la manufacture de tabacs (à présent l'Université ). La cathédrale et la Giralda, les Alcazares Royaux et leurs jardins, le barrio Santa Cruz et ses bars à tapas se trouvent à moins d'une heure d'Ecija.

Séville


Les palais royaux de l’Alcazar sont un merveilleux exemple de l’art “ Mudéjar”, qui mêle les techniques musulmanes aux thèmes chrétiens.

Ces zelliges du 13eme siècle pré-datent les azulejos, et chaque pièce a été découpée à la main pour former ces motifs compliqués.


Les bains de la Sultane offrent une ombre rafraichissante.


La grâce sophistiquée des palais royaux ne doit pas nous laisser oublier leur origine militaire et défensive.


La Casa de Pilatos est un ravissant palais Renaissance, et appartient à la même famille depuis plusieurs siècles.


Leur ancêtre faisait collection d’œuvres grecques et romaines, et pensait que sa maison ressemblait à celle de Ponce Pilate.


Ses jardins sont reliés par de gracieux patios ornés de sculptures et de fontaines.


La Cathédrale de Séville est la 3eme du monde par la taille. Lors de la décision de sa construction, on rapporte que les chanoines ont déclaré : “Faisons une église si belle et si grande que ceux qui la verrons penseront que nous étions fous”.Mission accomplie !


Une vue de Séville, avec la Torre del Oro (la tour de l’Or) au premier plan et la célèbre Giralda, ancien minaret transformé en clocher de la cathédrale, au second plan.


La Feria de Séville est une fête d’une semaine, pendant laquelle les éleveurs de chevaux et leurs familles rivalisent d’élégance.